• Cette étoile de la Couronne Boréale habituellement invisible à l'œil nu, va probablement atteindre la forte luminosité de Alphecca. Rien de spectaculaire sauf au niveau scientifique car c'est une occasion exceptionnelle de connaitre le processus des NOVAE (explication du phénomène plus bas).

    Nova "T Coronae Borealis"

    Au cours des derniers siècles, l'étoile "T Coronae Borealis" a montré à quelques reprises
    un sursaut de luminosité très important, passant d'une magnitude de 10 (invisible à l'œil nu)
    à une magnitude estimée à 2 (parfaitement visible à l'œil nu). Un cycle qui semble se répéter
    sur 80 ans et qui devrait donc en toute logique se reproduire cette année.

    Nova "T Coronae Borealis"

    L'augmentation de luminosité peut avoir lieu à tout moment entre cette nuit et septembre/octobre.
    Il est donc nécessaire d'étudier l'astre attentivement et régulièrement (savoir le repérer au télescope,
    le photographier et estimer sa magnitude). Il faut donc de bonnes bases en astro.

    Enfin, le pic de luminosité peut être inférieur à 24h, avant que l'astre perde peu à peu en magnitude
    et ne redevienne invisible à l'œil nu... Etes-vous prêts à relever le défi ?

    ------------------------------------------------------------

    Explication sur les NOVAE :

    Les étoiles ne vivent pas forcément en solitaire comme le Soleil.

    Parfois nous retrouvons deux astres de type solaire en rotation autour d'un centre de
    gravité commun. Le destin de ces étoiles est généralement de se transformer en géante rouge
    lorsque la fin de l'astre est proche, puis de devenir une nébuleuse planétaire avec en son sein
    les restes du cœur de l'étoile, une naine blanche.

    Nova "T Coronae Borealis"

    Dans un système binaire, une des deux étoiles deviendra forcément naine blanche avant l'autre.
    La densité de l'astre étant déjà très élevée (une naine blanche ne garde son équilibre qu'en dessous
    de 1,4 fois la masse du Soleil), la présence d'un compagnon complique les choses...

    En effet, la naine blanche va se mettre à déchirer l'enveloppe de l'étoile compagne
    et à dévorer de la matière qui formera un disque d'hydrogène autour d'elle.

    Nova "T Coronae Borealis"

    L'hydrogène tombant sur l'astre, la température augmente de plusieurs dizaines de millions de degrés
    et la fusion de l'hydrogène reprend (l'étoile le faisait déjà durant sa vie). Ce surplus de matière accumulé pendant des années engendre des explosions qui éjectent l'hydrogène violemment et la naine devient des milliers, voire des millions de fois plus lumineuse pendant une courte période.

    Nova "T Coronae Borealis"

    Ces naines hyperactives sont appelées des NOVAE (à ne pas confondre avec les Supernovæ qui sont des processus entrainant l'explosion de l'entièreté de l'étoile et non uniquement de phénomènes en surface).


    votre commentaire
  • Nous avons actuellement une comète nommée "la comète du diable" (nom dû à la forme
    qu'elle avait il y a quelques mois) qui  nous rend visite.

    Celle-ci nous rend visite tous les 71 ans approximativement.
    12p/Pons-Brooks (sa dénomination officielle) est déjà très belle aux instruments
    et elle devrait être décelable à l'œil nu début avril.

    Nous pourrons sûrement l'observer durant mes soirées habituelles organisées avec
    le Grand Site des Iles Sanguinaires de la Ville d'Ajaccio.

    Ces soirées peuvent être réservées via l'Office du tourisme d'Ajaccio.

    Les soirées commencent officiellement à 21h30 mais je recevrai le public le 5 avril dès 21h
    afin de vous faire profiter de l'astre.

    -------------------------------------------------------------

    Quelques mots sur le comportement des comètes :

    A chaque révolution, les comètes se vaporisent à l'approche de notre étoile.
    C'est ce que nous appelons la sublimation (le passage direct d'un état solide à la vaporisation).

    Durant cette phase, les glaces vaporisées ainsi que la poussière se retrouvent alors projetées
    dans l'espace et forment la chevelure de la comète (ou Coma).

    Selon l'intensité du rayonnement solaire, le phénomène devrait normalement débuter lorsque l'astre arrive à une distance moyenne de 3 unités astronomiques du Soleil, soit environ 450 millions de km. 

    Or, il se produit en général bien plus tôt, grâce à la volatilité des éléments présents dans le noyau.
    Ce qui nous permet de détecter la formation de la chevelure dès son approche aux environs
    de Jupiter ou Saturne, soit à une distance de plus de 800 millions de kilomètres du Soleil.

    -------------------------------------------------------------

    12p/Pons-Brooks n'est pas la seule comète à nous rendre visite. Il y a régulièrement de nombreux
    astres similaires aux environs du Soleil, mais seuls quelques-uns nous offrent une belle visibilité.

    Cela dépend de la taille et de la composition du noyau, du passage près du Soleil et de la Terre
    (proximité, durée, inclinaison etc.) mais surtout de l'activité de ce noyau.
    Certaines comètes sont annoncées comme extraordinaires et déçoivent, d'autres au contraire
    semblent banales et voient tout à coup un gain d'activité qui les rend, à notre grande surprise,
    très intéressantes, voire magistrales.

    Cela sera peut-être le cas avec la prochaine comète, C2023 A3/Tsuchinshan-Atlas (du nom de l'observatoire de la Montagne Pourpre en Chine et du programme de détection des comètes)
    qui devrait nous offrir un spectacle grandiose début octobre en devenant, si tout se déroule
    comme prévu, l'une des comètes les plus mémorables du siècle.
    Je serai naturellement présent pour faire découvrir cette comète aux passionnés !

    Infos actualisées au fil du temps ici même, sur X @alexstro2a et sur Facebook /horizonastro.

    Pic d'activité de la Comète 12p/Pons-Brooks


    votre commentaire
  • Dans le cadre de l'événement «À chacun son printemps» proposé par
    l'Office Intercommunal de Tourisme d'Ajaccio, je vous propose des soirées
    de découverte du ciel et des observations au télescope.

    Durant ces veillées aux étoiles, un ou plusieurs télescopes vous seront proposés pour découvrir les galaxies, amas d'étoiles, nébuleuses...

    Réservations : Cliquez ici pour accéder à la billetterie

    ___________________________________________________________________

    Point de rendez-vous : Grand Site de la Parata (table d'orientation)

    Géolocalisation : 41°54'10.3"N - 8°37'00.4"E

    Quelques précautions pour passer une bonne soirée :

    - pensez à apporter des vêtements chauds (chaussures fermées, veste, bonnet, plaid, etc).

    - merci de ne pas utiliser de lumière blanche afin de ne pas gêner les observations(lampe rouge uniquement!).

    - afin de respecter le site, il est demandé aux participants de se garer dans les parkings du grand site de la Parata (voir plan - merci de ne pas stationner sur les chemins).

    PROCHAINES OBSERVATIONS

    PROCHAINES OBSERVATIONS


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique