• Première série d'images pour débuter cette nouvelle année avec les merveilles du ciel d'hiver.

    La (classique) grande nébuleuse d'Orion immortalisée à Barbentane près d'Avignon (et ses grrrrrrr de lumières ^^). Trois traitements différents : le premier assez "classique", un second plus travaillé pour faire ressortir davantage le fond de ciel et les fines nébulosités de la région, et enfin la dernière en accentuant beaucoup plus les zones difficilement accessibles d'ordinaire.

    Ceci pour vous souhaiter à tous une belle année 2022, vous encourager à passer plus de temps à profiter de la nature et de l'Univers qui nous entourent, loin des futilités et de la toxicité des événements du quotidien et de ceux qui les nourrissent à outrance.

    A nouveau, un grand merci à toutes vos équipes <3 <3 <3
    Paci è Saluta à tutti !!!

    La grande nébuleuse d'Orion - Barbentane le 30 décembre 2021

    La grande nébuleuse d'Orion - Barbentane le 30 décembre 2021La grande nébuleuse d'Orion - Barbentane le 30 décembre 2021


    votre commentaire
  • C'est assez léger pour moi, à améliorer...
    A améliorer grandement certes, mais c'est surtout la preuve que oui, on peut faire
    de la photo en pleine ville d'Ajaccio.
    Mais quel enfer... Des poses moins longues et beaucoup plus de clichés,
    rejeter des poses par dizaines (1h de moins, snif),
    utiliser un filtre anti-pollution, râler sur les phares de voiture, etc.
    Mais oui, on peut !

    La grand galaxie d'Andromède - Messier 31/32/110
    2h30 de pose - Evostar 72ED/Correcteur 0,85x sur NEQ3-2.

    M31 - Galaxie d'Andromède - Septembre 2021

    M31 - Galaxie d'Andromède - Septembre 2021


    votre commentaire
  • Cible assez délicate. Basse sur l'horizon, noyée par la pollution lumineuse et surtout pile à côté du phare des iles Sanguinaires. Peut-être que rajouter quelques heures de pose pour dévoiler plus de détails ne ferait pas de mal...

    Nébuleuse de l'Hélice NGC7293/C63. Surnommée l'Œil de Dieu, dû à sa forte ressemblance avec un œil humain. Située dans la constellation du Verseau à une distance de "seulement" 650 années-lumière, elle est la nébuleuse planétaire la plus proche de la Terre. Ces nébuleuses sont des étapes de transition entre la géante rouge et la naine blanche, processus d'évolution des étoiles de type solaire (moins de 8 masses solaires).

    Le nuage de gaz expulsé de l'étoile effondrée est ionisé par les photons ultraviolets émis par la naine blanche en son centre, ce qui lui permet de rayonner dans une faible proportion dans le domaine visible.

    2h45 de pose au total.

    Cliquer sur l'image pour l'agrandir

    NGC7293 Nébuleuse de l'Hélice - Site de la Parata (Ajaccio)


    votre commentaire
  • Bonjour à tous !
    Dernière acquisition (en cours d'amélioration; je dois poser quelques heures de plus).
     
    Messier 8 - La lagune (ou le lagon), une nébuleuse située dans la constellation du sagittaire, éclairée par une supergéante bleue et magnifiée par l'amas ouvert NGC 6530, peuplé de jeunes étoiles (2 millions d'années tout de même...) nées de la matière de la nébuleuse.
    L'objet est d'une taille d'environ 140x50 années-lumière pour une distance estimée à 5 000 années-lumière.
     
    Version classique et Version Starless (traitement de suppression des étoiles).
     
    Astrographe SW_Evostar 72ED avec réducteur 0,85x sur NEQ3-2 - EOS1100d
    Cumul de 4h45 de poses (séries de 10s et 30s) sur deux nuits
    les 12 et 13 juin 2021 au bord de la plage Trottel à Ajaccio.

     

    Cliquez sur les images pour les agrandir

    M8 La lagune - 12 et 13 juin 2021 - Plage Trottel (Ajaccio)

    M8 La lagune - 12 et 13 juin 2021 - Plage Trottel (Ajaccio)


    votre commentaire
  • Voici les premières images de mon exemplaire d'eVscope !

    L'amas d'Hercule (M13) en 17 min et la nébuleuse de la Lyre (M57) en 25min.

    Les images présentées ici ont été réalisées avec mon propre exemplaire et vous montrent ce qu’il est véritablement possible d’observer de manière directe au télescope (sous réserve de ciel dégagé).

    M13 et M57 - Unistellar Ajaccio


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique