• Pour finir cette grosse séance de 7 nuits, une superbe et active pouponnière d'étoiles assez proche de nous: NGC2237/Caldwell 49 surnommée la nébuleuse de la Rosette en raison de sa forme très paréidolienne
    proche d'une rose. C'est une vaste région d'Hydrogène ionisé HII située à 4700 al de la Terre
    et composée en réalité de divers objets du catalogue NGC.
    La dénomination NGC2237 est utilisée pour identifier la nébuleuse dans son intégralité mais désigne
    en réalité la partie occidentale de l'objet. Caldwell 49 est donc éclairée par l'amas d'étoile NGC2244
    qui se trouve vers le centre de la Rosette et permet de la repérer aisément dans le ciel. Cette nébuleuse représente trois fois la taille de la pleine Lune sur la voute céleste, mais nos yeux ne nous permettent pas d'en profiter sans appareil de prise de vue (apn ou caméra).

    Cumul de plus 6h de pose pour les images brutes (temps total avec FDO environ 10h) entre le 24 et le 28 janvier 2022.
    Rejet de quelques centaines de photos (près de 2h) à cause de la brume et le vent... Merci la météo.

    Caldwell 49/NGC2237 - Nébuleuse de la rosette - Ajaccio du 23 au 28 janvier 2022


    votre commentaire
  • Nébuleuse à emission située dans la constellation de Persée et illuminée par l'étoile Xi Persei parmi les plus proches de la Terre (1500 al environ). C'est un objet très étendu mais trop faible pour être accessible à l'oeil humain.
    Court temps de pose et pas mal de vent... A refaire en plus propre, avec un meilleur suivi et plus de temps de pose.

    NGC1499 - Nébuleuse Californie - Ajaccio le 29 janvier 2022


    votre commentaire
  • Déjà février... Le ciel d'hiver laissera bientôt place à un ciel moins généreux
    (sauf si on ne s'intéresse qu'aux galaxies XD). J'ai donc profité du beau temps et du ciel pur de
    ces froides nuits (7 nuits pour être précis) pour shooter plusieurs belles cibles:

    Pour commencer, Messier 45 - Les Pléiades.

    Cet amas ouvert surnommé "les sept soeurs" (représentant les filles d'Atlas et de Pléioné)
    ou encore "Subaru" au Japon ("Les réunis"), est l'un des plus célèbres astérismes du ciel d'hiver,
    dû à sa facilité d'observation à l'oeil nu, faisant presque de lui une constellation,
    d'ailleurs souvent confondu avec la petite Ourse pour un oeil néophyte.
    Sur la voute céleste, il semble poursuivi par le chasseur Orion et si une douzaine
    d'étoiles peuvent être décelées à l'oeil nu avec un ciel pur, l'amas contient en réalité près de 3000 astres.
    Réalisé le 29 janvier 2022 entre 21h et 0h, ce cliché permet de mettre en évidece beaucoup de nébulosités
    de ces "jeunes" étoiles (malgré quelques gros défauts optiques, désolé, et le vent présent ce soir là).

    Messier 45 - Les pléiades - Ajaccio le 29 janvier 2022Messier 45 - Les pléiades - Ajaccio le 29 janvier 2022


    votre commentaire
  • Première série d'images pour débuter cette nouvelle année avec les merveilles du ciel d'hiver.

    La (classique) grande nébuleuse d'Orion immortalisée à Barbentane près d'Avignon (et ses grrrrrrr de lumières ^^). Trois traitements différents : le premier assez "classique", un second plus travaillé pour faire ressortir davantage le fond de ciel et les fines nébulosités de la région, et enfin la dernière en accentuant beaucoup plus les zones difficilement accessibles d'ordinaire.

    Ceci pour vous souhaiter à tous une belle année 2022, vous encourager à passer plus de temps à profiter de la nature et de l'Univers qui nous entourent, loin des futilités et de la toxicité des événements du quotidien et de ceux qui les nourrissent à outrance.

    A nouveau, un grand merci à toutes vos équipes <3 <3 <3
    Paci è Saluta à tutti !!!

    La grande nébuleuse d'Orion - Barbentane le 30 décembre 2021

    La grande nébuleuse d'Orion - Barbentane le 30 décembre 2021La grande nébuleuse d'Orion - Barbentane le 30 décembre 2021


    votre commentaire
  • C'est assez léger pour moi, à améliorer...
    A améliorer grandement certes, mais c'est surtout la preuve que oui, on peut faire
    de la photo en pleine ville d'Ajaccio.
    Mais quel enfer... Des poses moins longues et beaucoup plus de clichés,
    rejeter des poses par dizaines (1h de moins, snif),
    utiliser un filtre anti-pollution, râler sur les phares de voiture, etc.
    Mais oui, on peut !

    La grand galaxie d'Andromède - Messier 31/32/110
    2h30 de pose - Evostar 72ED/Correcteur 0,85x sur NEQ3-2.

    M31 - Galaxie d'Andromède - Septembre 2021

    M31 - Galaxie d'Andromède - Septembre 2021


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique